De la diffraction

Lors de notre réunion du vendredi 28 février notre camarade Didier est intervenu pour expliquer et mettre en garde sur cette question de la diffraction. Voici le document qui accompagnait sa réflexion :

La diffraction est un phénomène optique, la lumière qui atteint le capteur est contrôlée par le diaphragme   dont le diamètre varie de façon à laisser passer plus ou moins de lumière. Cependant, lorsque celui-ci se ferme  excessivement, la lumière  sera obligée de passer à travers un orifice très étroit,  ce qui engendrera un phénomène de diffraction. Les ondes lumineuses qui attendront le capteur seront alors déformées, ce qui impactera la netteté de la photo. Ainsi, plus le diaphragme est fermé moins la photo sera nette  , il est donc préférable de ne pas dépasser F16.

Plus le capteur est grand moins la diffraction sera visible , mais plus la résolution est grande plus il y aura de diffraction.
Mais cela n’est pas aussi simple car plus l’ouverture est grande plus il y aura d’aberrations sphériques, ces défauts font qu’une optique sera plus nette deux diaphragme au dessus de son ouverture maximale.
De nuit on peut utiliser cette diffraction pour obtenir l’effet d’étoile autour des lumieres ( voir exemple ci-dessous

Ce phénomène sera d’autant plus sensible que le capteur sera petit car les photosites seront alors microscopiques (2microns) il en découle que pour un capteur de taille inférieure au micro 4/3 c’est à dire 1 pouce ou bien les capteurs de smartphone fermer le diaphragme au-delà de 8 ou 11 donnera un effet tout à fait contraire de ce que l’on souhaitait au départ : manque de netteté pour cause de diffraction.

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir et comprendre les bases scientifiques de ce phénomènes :

Théorie de la diffraction
Pouvoir de résolution